Journal du NaNoWriMo 2016

Il est 17H, ce troisième samedi de novembre et dans 11 jours le défi qu’est le NaNoWriMo 2016 prendra fin.

Vous la sentez la tension dramatique ? Et la petite voix dans votre tête qui dit que vous devriez être entrain d’écrire votre nano au lieu de faire la guignole sur votre blog ?

En tout cas, moi je l’entends. Mais ça ne m’empêche pas de continuer d’écrire. Parce que, voyez-vous, la route est longue entre le premier jour de ce défi, entièrement consacré à l’écriture de mon nouveau projet de roman, et le dernier jour, censé venir avec le mot FIN. En cours de route, l’auteur de Nano en passe par tout un tas d’émotions. La jubilation, quand les 20 premières pages sont écrites et qu’on scroll le long de son document tout en partant d’un rire complètement dingue. 20 pages bordel !

Puis il y a ce moment où, ayant un peu d’avance, on se dit que, bah, c’est pas très grave si on n’écrit pas aujourd’hui. Et puis bon, la vie, tout ça. On la mérite cette bière avec des copains dans un bar sympa et loin de cet univers de fiction qui chahute dans sa tête. Sauf que le lendemain matin, il en faut du temps pour se replonger dans son récit… Que voulait-on raconter déjà ? On remonte de quelques pages, on relie, et on découvre que ça ne colle pas. Sans compter que le chapitre à venir, il n’est pas très intéressant, si ? Est-ce qu’on ne devrait pas le sauter ? Ou effectuer quelques modifications ? Ah oui, mais si je change ce passage, je dois aussi changer celui-ci, et celui-là. Catastrophe ! c’est tout mon récit qui ne tient plus debout…

La frustration arrive à son comble, avec la moitié du nano. 15 jours ont passé et rien ne va ! Les personnages n’en font qu’à leur tête, l’action s’enlise dans un quotidien qui n’a rien de palpitant et le présent fait son apparition dans les temps du récit alors que depuis le début tout est au passé… Et cette tendance que j’ai à n’utiliser que des verbes faibles, c’est horripilant !

Jour 16, peut-être qu’il est temps de prendre des décisions drastiques et de remodeler un peu le plan du récit… Un ajout par-ci, un retrait par là… A nouveau, l’espoir brille à l’horizon. Finalement, peut-être que mon histoire n’est pas si mauvaise. peut-être que j’arriverai à en faire quelque chose. Peut-être que je ne suis pas aussi médiocre que je le redoutais… Un mot après l’autre, je sors ce qui depuis trop longtemps restais confiné dans ma tête. Ce n’est pas toujours facile, parfois même douloureux. Nombreux sont ces instants où j’abandonne toute prétention artistique. J’attrape les images dans ma tête et je les pose avec violence sur le papier. L’important, c’est que j’avance, l’histoire s’écrit, imparfaite mais promesse d’une rencontre intéressante.

Il est 17H, ce troisième samedi de novembre et dans 11 jours le défi qu’est le NaNoWriMo 2016 prendra fin.

 

Publicités

5 réflexions sur “Journal du NaNoWriMo 2016

  1. J’espère que ta fin de Nano s’est bien passée. 🙂 Que tu aies gagné ou non. Car tu as raison : l’important c’est d’avancer, et bravo pour ça. ❤ Ce courage de te jeter dans l'arène malgré tout, de revenir sur le métier, de continuer à écrire. Ta plume est très jolie et j'espère que tes efforts payeront bientôt. J'espère à bientôt au détour des lignes !

    J'aime

    1. Je n’ai pas fini mon roman mais j’ai de la matière 🙂 Là, je continue en écrivant à mon rythme et c’est beaucoup plus reposant ! Merci d’être passé et pour tes mots encourageants. Qu’est-ce que ça fait du bien huhu

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s